val-uc

Les 5 actions les plus folles de la Journée Olympique

Article tiré du site www.votrecoach.fr http://www.votrecoach.fr/actualites-des-coachs/les-5-actions-les-plus-folles-de-la-journee-olympique-a-paris
Le 23 et 24 juin, sous le signe de la candidature française à l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024, de multiples événements sont organisés dans la Capitale autour de deux journées olympiques exceptionnelles. Votre Coach by Groupe BPCE a choisi les cinq initiatives les plus percutantes.

1) L’initiative la plus historique

Si Paris peut concourir pour organiser les Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024, c’est parce qu’il y a 123 ans, un homme a eu cette extravagante idée de la renaissance des Jeux Olympiques. Le Baron Pierre de Coubertin l’a consacrée dans un discours resté célèbre, prononcé dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, dont voici un extrait qui résonne particulièrement pour la candidature parisienne. “En cette année 1894, dans cette grande ville de Paris, dont le monde partage toutes les réjouissances comme toutes les inquiétudes, en sorte qu’on a pu dire qu’elle en était le centre nerveux, il nous a été donné de réunir les représentants de l’athlétisme international et ceux-ci, unanimement, tant le principe en est peu controversé, ont voté la restitution d’une idée, vieille de deux mille ans, qui aujourd’hui comme jadis agite le cœur des hommes dont elle satisfait l’un des instincts les plus vitaux et, quoiqu’on en ait dit, les plus nobles.”

2) La plus visuelle

C’est une image qui va rester et certainement faire le tour du monde des réseaux sociaux. Les organisateurs ont eu cette idée folle de placer sur la Seine une piste d’athlétisme installée sur une barge. L’effet visuel est incroyable. Elle sera longue de 156 mètres pour 15 mètres de large et constituée de 96 pontons assemblés les uns aux autres. Et c’est ainsi que le 23 juin à 11h45, les Parisiens pourront assister à un 100 mètres sur la Seine avec des champions tels que Teddy Riner.

3) La plus présidentielle

En général, le kayak se pratique plutôt dans les gaves pyrénéens. Mais avec Tony Estanguet comme co-président de Paris 2024, il fallait forcément que le kayak soit de cette fête olympique. C’est ainsi que quelque 150 à 300 kayakistes vont s’élancer depuis le Stade de France, emmenés bien sûr par le triple champion olympique de la discipline (en eau vive) et s’en iront au fil de l’eau jusqu’à la piste d’athlétisme flottante, où ils rejoindront Anne Hidalgo, la maire de Paris, Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), et toutes les parties prenantes pour l’inauguration de ces deux journées qui s’annoncent très festives et créatives.

4) La plus verticale

Le spectacle sera unique. La Ville de Paris va en effet installer un plongeoir de haut vol sur le Pont Alexandre III, inauguré à l’occasion de l’Exposition universelle de Paris en 1900 et censé symboliser l’amitié franco-russe. Il sera réservé aux plongeurs de haut niveau. En effet, une plateforme sera positionnée à 12 mètres de hauteur et la seconde au-dessus à 17 mètres. Les spectateurs pourront ainsi assister depuis les berges à des démonstrations de plongeon de haut vol.

5) La plus symbolique

Enfin, l’un des objectifs est de rassembler le samedi 24 juin des milliers de sportifs professionnels et amateurs afin qu’ils parcourent la distance symbolique de 2 024 kms. Pour cela, on fera appel à des cyclistes qui rouleront place de la Concorde et devront accomplir 527 km ; des cavaliers quant à eux s’élanceront de Versailles pour 20 km ; enfin, des coureurs traverseront Paris pour 1 477 km. Tout ce beau monde convergera vers les Invalides pour un final grandiose.  

Valenciennes Université Club

Tél : 03 27 51 12 45

Ouvert au public du lundi au vendredi
de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h

Le VUC sur Facebook

Réseaux sociaux

Notre chaine Youtube

Youtube

Nos photos sur Flickr

Flick R

Recevoir nos infos

Abonnez Vous Lettre
X